Le culte a lieu au temple tous les dimanches à 10h30

Le temple :
9B av. de la Gare
78280 Montigny le Bretonneux

Pasteur : M. Guilhem RIFFAUT
01 30 69 09 02
pasteur@epusqy.org

Présidente du conseil presbytéral :
Mme Hanta RAJAONA
conseil.epusqy@gmail.com

Nous écrire

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Retour sur le synode régional à Dourdan

Les 19, 20 et 21 novembre 2021 le synode régional s’est tenu à Dourdan. Son thème de réflexion fut « Mission de l’Église et Ministères ». C’est un sujet de réflexion qui va accompagner notre église et synode sur trois ans. Nous avons essayé pendant ce weekend de travailler sur l’église, sa position par rapport à notre société aujourd’hui et la mission de celle-ci. Nous avons travaillé sur diffèrent textes en essayant de faire sortir trois sujets positifs pour l’église. Ce furent des moments de discussions très intéressantes dans les groupes, notre prochaine réunion portera sur quelles actions et quels ministères   à mettre en place dans nos Églises pour effectuer cette évangélisation.

Voici le texte voté par le synode et proposé au national pour notre région :

  1. Dieu aime le monde : il est en mission pour restaurer et réconcilier sa création avec lui. C’est parce qu’elle se sait elle-même au bénéfice de la mission de Dieu, que l’Église, lieu visible de la communion des fidèles, s’engage dans ce monde pour annoncer l’Évangile de vie et de salut en Jésus-Christ. Ayant reçu ce message, elle est sans cesse appelée à aller vers les autres, vivant ainsi de la Bonne Nouvelle qu’elle reçoit et qu’elle partage. Par son témoignage, sa prière et son service, elle porte une espérance pour le monde.

Participant de cette mission avec d’autres et forte de sa spécificité, l’EPUdF veut vivre les transformations de la société (mondialisation, sécularisation, nouvelles technologies, évolution des mœurs…) non comme des menaces, mais comme autant de chances d’annoncer la grâce offerte en Jésus Christ, de partager sa lecture de la Bible, et de s’engager pour la justice. Elle est néanmoins consciente qu’elle doit, pour cela, développer de nouvelles attitudes et compétences. Dans une société où le christianisme ne va plus de soi, nous devons améliorer notre visibilité, notre accueil et notre façon de témoigner ou de dire l’Évangile.

  • C’est pourquoi, le synode régional de l’Église protestante unie de France en région parisienne invite :

– Les Églises locales

  • À prier et à discerner joyeusement l’œuvre de l’Esprit en leur sein
  • À repenser leur mission spécifique d’annonce au monde et d’accueil
  • À mettre en mouvement chacun de leurs membres, selon leurs charismes, et à coordonner les talents de chacun au service de l’annonce de l’Évangile.
  • À encourager et à accompagner le témoignage et l’engagement individuels de leurs membres sous différentes formes.
  • A soutenir et développer les actions d’entraide et de solidarité envers les plus fragiles
  • À envisager l’implantation de nouvelles Églises locales, de nouvelles formes d’Églises ou de communautés.

– Les conseils régionaux

  • À accompagner les Églises locales dans leur œuvre missionnaire en les aidant à clarifier le cadre, les objectifs et les partenaires.
  • À aider à la création et à la mise en commun d’outils et de compétences (Internet, communication, lieux de débats et de partage, prédicateurs laïcs, catéchètes, pasteurs…).
  • À stimuler les partenariats entre Églises locales et avec les œuvres et mouvements, au service de la mission dans un cadre clair (conditions, évaluation, accompagnement).

– Les instances nationales

  • À réfléchir à une spécialisation ou un module dans la formation des ministres portant sur la mission de l’Église et son développement.
  • À veiller à ce que dans les formations initiale et continue des pasteurs, la dimension de développement de l’Église soit étudiée en lien avec l’action collective, la dynamique d’équipe et la connaissance et la prise en compte de la culture locale.
  • À repenser la fonction pastorale en fonction des lieux, des contextes et des projets.
  • À travailler avec les partenaires ad hoc sur les questions relatives à la mission globale/internationale.

A part cela, il a été décidé de ne pas voter le budget 2022 tel qu’il a été présenté, du fait qu’il nous a été proposé de réduire la subvention du DEFAP d’environ la moitié. Nous avons demandé au conseil régional de nous faire une autre proposition qui sera discutée à une autre réunion qui aura lieu en mars 2022.

C’est toujours avec une immense joie que je me rends chaque année au Synode régional (pas en 2021 du   fait   de   la   pandémie). Cette année j’ai particulièrement apprécié l’accompagnement de notre aumônier le pasteur Laurent Schlumberger et le discours d’ouverture de notre président de région, le pasteur Samuel Amedro.

Michel Duffaud

Retraite du conseil presbytéral chez les Diaconesses le 13 novembre

La retraite du CP s’est déroulée le samedi 13 novembre chez les diaconesses de Reuilly à Versailles.

Après de fructueux échanges avec Sœur Sophie et Sœur Caroline, tout était prêt pour nous accueillir dans de bonnes conditions dès 9h30. Nous fûmes conduits dans une grande salle lumineuse avec vue sur le parc : chaque participant disposait d’une table individuelle.

Notre pasteur référent Andreas Seyboldt nous a rejoints pour nous guider toute la matinée dans nos réflexions.

Nous commençâmes par chanter le cantique 42 09 ‘Merci pour ce matin de vie, merci pour chaque jour nouveau, merci car à toi je confie soucis et fardeaux’, puis nous relûmes le sermon sur la montagne : Matthieu ch. 5 verset 16, priâmes et chantâmes en canon le cantique 55 11: ‘Vous êtes le sel de la terre, la lumière du monde.’

Nous nous interrogeâmes ensuite sur la mission de l’Église ; les mots ‘accueil, amour du prochain, transmission, ouverture d’esprit’ furent les premiers prononcés.

Mais rapidement surgit une question qui nous taraude tous : ‘Comment mettre tout cela en pratique, sachant que nous avons tous nos limites ?’ Comment manifester notre amour pour le prochain?

Puis Andreas nous pria de nous interroger sur ces questions essentielles : ‘Pourquoi suis-je là ? Pourquoi je me suis engagé ? Comment un jour j’ai pu dire ‘j’ai la foi’ ? Pourquoi ai- je été appelé ? Pourquoi moi ?

Cela concerne tous les engagements paroissiaux.

Andreas nous rappela que même les grands prophètes comme Ésaïe et Jérémie se sont posé les mêmes questions.

A Jérémie qui déclare ‘Je suis trop jeune’, le Seigneur répond : ‘N’ai pas peur, je suis avec toi.’ L’appel nous viens du Seigneur; C’est la foi du Seigneur en notre capacité d’accomplir notre mission qui agit.

Ensuite nous nous rassemblâmes par petits groupes de trois pour répondre aux questions précédentes. Nous constatâmes qu’il y avait souvent eu un intermédiaire (pasteur, conseiller ou autre) à l’origine de notre engagement et que nos parcours étaient vraiment très divers, certains classiques (parents engagés), d’autres en ruptures familiales avec de graves conséquences.

La rencontre avec Dieu est toujours extraordinaire mais comment assurer le témoignage de notre foi, rester témoins de l’Évangile dans la durée et résister à l’usure et à la fatigue qui nous menacent tous, voire au découragement en cas de conflits, même s’ils existaient déjà dans l’Église primitive. Pour finir Andreas nous invita à nous demander : ‘Qu’est-ce qui permet à l’Église de rester un lieu d’accueil, de rencontre ? Qu’est-ce qui l’en empêche ? Telle activité proposée a-t-elle un sens pour témoigner ?

Ces questions se posent à chacun d’entre nous puisque chaque paroissien a un rôle à jouer dans la paroisse, à commencer par l’accueil fraternel de l’Autre.

Nous nous dirigeâmes vers la salle à manger pour savourer le copieux déjeuner préparé par les Sœurs.

Après le départ d’Andreas attendu dans sa paroisse nous tînmes notre conseil presbytéral (fixé désormais le samedi). Quatre conseillers assistèrent ensuite à un petit culte puis dînèrent ensemble et rentèrent chez eux, apaisés et nourris spirituellement.

Tous les conseillers présents gardent un bon souvenir de cette retraite et espèrent pouvoir revenir dans ce lieu empreint de sérénité et de paix.

Jean-Daniel Berthé

Événements à venir

  1. Culte d’action de grâce en mémoire de Linne Malvoisin

    janvier 22 @ 10 h 00 min - 11 h 00 min
  2. culte, KT

    janvier 23 @ 10 h 30 min - 12 h 00 min
  3. Bureau CP

    janvier 25 @ 20 h 15 min - 23 h 30 min