Le culte a lieu au temple tous les dimanches à 10h30

Le temple :
9B av. de la Gare
78280 Montigny le Bretonneux

Pasteur : M. Guilhem RIFFAUT
01 30 69 09 02
pasteur@epusqy.org

Présidente du conseil presbytéral :
Mme Hanta RAJAONA
conseil.epusqy@gmail.com

Nous écrire

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Prélude musical

PROCLAMATION DE LA GRACE DE DIEU

La grâce et la paix vous sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre sauveur.
Le Seigneur nous rassemble.
Le Seigneur nous unit.
Il est présent parmi nous.

CANTIQUE SPONTANÉ n° 225-1 et 3 : « Viens en cette heure. »

LOUANGE

Père, nous te remercions
pour ce jour et cette heure
mis à part dans notre vie.
Voici un temps de paix, d’écoute et de louange ;
un temps où, par ton Esprit, nous apprenons à vivre
en communion avec Jésus-Christ.

Nous te louons :
tu nous aimes,
nous sommes tes enfants.
Nous te louons pour ce jour qui nous fait entrer
dans la joie de ton Règne.

Nous te louons :
Tu nous apaises en nous gardant sous ta protection,
Tu es notre berger.
Nous te rendons grâces pour les œuvres de tes mains
pour tout ce que tu as fait parmi nous.
Sans cesse, nous chanterons ta fidélité.

CANTIQUE N° 12/07 PAGE 178 « TOURNEZ LES YEUX VERS LE SEIGNEUR »

LA VOLONTÉ DE DIEU

Écoutons la loi que Dieu nous donne :
Tu ne diras pas de faux témoignage contre ton prochain.
Je te le promets, tu cesseras d’être l’esclave
de ton désir de travestir la vérité pour qu’elle te serve.

Tu ne convoiteras pas.
Je te le promets, tu cesseras d’être l’esclave
de tes désirs, ambitions et frustrations.

Voici ce qui t’est promis et demandé:
tu seras libre vis-à-vis de tous les esclavages
car Je suis l’Éternel ton Dieu
qui a fait sortir le peuple d’Israël de l’esclavage d’Égypte.

CANTIQUE SPONTANÉ N°503-3 : « Seigneur Jésus, tu nous as dit. »

PRIÈRE DE REPENTANCE

Nous prions pour reconnaître notre péché.
Père, nous possédons beaucoup.
Nous possédons
et nous voulons garder ce qui fait notre vie.
Posséder le savoir suffisant, la doctrine correcte,
les sécurités nécessaires, les révélations importantes,
les réseaux d’influence, les garanties utiles.
Et peut-être même, à travers tout cela
ou à travers nos attentes secrètes,
te posséder un peu, toi.
Nous aimons pour nous aimer nous-mêmes.
C’est cela, notre péché, Père : nous mettre au centre.
Délivre-nous de cette obsession
et appelle-nous à ta suite.
Amen.

CANTIQUE SPONTANÉ n° 619-1 : « PRENDS-MA MAIN »

DÉCLARATION ET ACCUEIL DU PARDON

Dieu est amour : il entend la confession de notre cœur.
Il prend en compte notre chagrin, nos faiblesses, nos actes manqués,
Par Jésus-Christ, notre péché nous est pardonné.
Par le Saint-Esprit,
la puissance de vie nouvelle nous est accordée.
Que Dieu nous mette au cœur l’assurance de son pardon
et qu’Il nous donne de marcher vers son Royaume.

Chantons notre reconnaissance avec le cantique n° 42/08 page 631 « Toi qui disposes » (les 3 strophes)

PRIÈRE AVANT LES LECTURES BIBLIQUES

Nous prions Dieu avant de lire les Écritures.

Père,
Nous te prions, toi qui assembles les croyants en tous lieux dans ce monde,
Sois inspirant et rends-nous attentifs
Afin que la Parole soit source d’amour et d’espérance.
Que ton Esprit nous accorde un cœur ouvert
et une intelligence accueillante à ton Évangile.
Derrière les mots que nous entendons,
donne-nous de discerner ta Parole de Vie.
                 Amen.

LECTURE 1 PROVERBES 3. 13-22

Heureux celui qui a trouvé la sagesse,
Celui qui obtient l’intelligence !
Car le gain qu’elle procure est préférable au gain de l’argent,
Et ce qu’elle rapporte vaut mieux que l’or ;
Elle est plus précieuse que les coraux;
Et rien de ce que tu peux désirer n’a sa valeur.
Dans sa main droite, il y a longueur des jours ;
Dans sa main gauche, richesse et gloire.
Ses voies sont belles, et tous ses sentiers sont paix.
Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent,
Et ceux qui la tiennent ferme sont déclarés heureux.
C’est par la sagesse que le Seigneur fonde la terre,
C’est par l’intelligence qu’il installe le ciel.
C’est par sa connaissance que les abîmes se sont ouverts
Et que les nuages distillent la rosée.
Mon fils, garde, sans qu’elles s’éloignent de tes yeux,
la raison et la réflexion : elles seront la vie de ta gorge
Et la grâce de ton cou.  

LECTURE 2 HÉBREUX 4. 12-13

Car la parole de Dieu est vivante, agissante,
plus acérée qu’aucune épée à deux tranchants ;
elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit,
des jointures et des moelles ; elle est juge des sentiments
 et des pensées du cœur. Il n’est pas de création
qui échappe à son regard : tout est mis à nu
et offert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.

LECTURE MARC 10. 17-30

Comme il se mettait en chemin, un homme accourut et se mit à genoux
Devant lui pour lui demander : Bon maître, que dois-je faire pour hériter de la vie Éternelle ? Jésus lui dit : Pourquoi me dis-tu bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre ; ne commets pas d’adultère ; Ne commets pas de vol ; ne fais pas de faux témoignage ; ne fais de tort à personne ; Honore ton père et ta mère.
Il lui répondit : « Maître, j’ai observé tout cela depuis mon plus jeune âge.

Jésus le regarda et l’aima ; il lui dit : il te manque une seule chose : va, vends tout ce que tu as, Donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi. Mais lui s’assombrit à cette parole et s’en alla tout triste, car il avait Beaucoup de biens. Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : « Qu’il est difficile A ceux qui ont des biens d’entrer dans le Royaume de Dieu ! Les disciples étaient effrayés par ses paroles. Mais Jésus reprit : Mes enfants, qu’il est difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.

Les disciples, plus ébahis encore, se disaient les uns aux autres : Alors, qui peut être sauvé ? Jésus les regarda et dit : C’est impossible pour les humains, mais non pas pour Dieu, car tout est possible pour Dieu.

Pierre se mit à lui dire : Nous, nous avons tout quitté pour te suivre. Jésus répondit : AMEN, je vous le dis, il n’est personne qui ait quitté, à cause de moi et de la bonne nouvelle, maison, frères, sœurs, mère, père, enfants ou terres, et qui ne reçoive au centuple, dans le temps présent, maisons, frères, sœurs, mère, enfants et terres.

Cantique spontané n° 221-5 : « O Seigneur dans mon cœur »

PRÉDICATION

Contexte

Les apparences

Un homme riche se présente à Jésus, en quête de la vie éternelle. La réponse de Jésus nous étonne a priori : il aime l’homme qui se présente à lui : il est droit et respectueux.
C’est pour cela qu’il lui demande de tout vendre et donc, d’être dans une situation précaire, dépossédé de ses biens, qu’il faisait peut-être fructifier depuis longtemps ou qu’il avait eu en héritage. Matthieu le présente comme un homme jeune et Luc, comme un des chefs du peuple. En apparence, il a tout pour lui.
Se déposséder pour atteindre un « trésor » impalpable pour le moment, apparemment invisible. Quitter ce qu’on l’on voit, nos richesses présentes et réconfortantes pour une richesse plus lointaine mais sur le long terme. Prendre le risque de faire confiance en Dieu au nom de la Foi, de la fidélité ; de tout perdre en apparence pour gagner quelque chose qui nous mène plus loin.
Jésus aime l’homme qui se présente à lui, il sait qu’il a une conduite respectueuse, et, pourtant, il est centré sur lui : il se considère comme un homme bon, or seul Dieu peut l’être et il se considère comme un homme dans les premiers, dans les plus « méritants » pour accéder à la récompense de la vie éternelle.
Selon lui, il aurait tout fait pour y accéder, or, il lui manque quelque chose de très important : envisager la grâce de Dieu, penser que la Création est l’œuvre de Dieu et non pas sa seule possession. C’est le Seigneur qui possède, pas nous. Sa grâce, sa Sagesse est au fondement de tout.
« Que dois-faire pour hériter de la vie éternelle ? » Cet homme qui a toutes les allures d’un homme bon, respectueux des commandements et respecté, aurait toutes les raisons de croire qu’il a gagné des points pour gagner la vie éternelle. Or, c’est là où il se trompe, en se mettant au centre de tout et en considérant cette promesse comme un capital, « un héritage », presque un gain logique qui viendrait couronner son parcours, son attitude généreuse. Or, rien n’est mécanique, Dieu n’est pas redevable. Une promesse de vie éternelle est une bonne parole, une ouverture à un chemin d’Amour, mais, un gain strict et étroit.
Ce que Dieu souhaite, c’est le cœur de l’homme, pas ce qu’il a. L’attachement aux biens est un obstacle s’il nous empêche de faire confiance à Dieu, de livre notre cœur.
D’ailleurs, dans le Notre Père, nous faisons appel à la volonté de notre Seigneur pas à la réalisation de la nôtre : « Notre Père, que ta volonté soit faite. »

L’essentiel

Un lâcher-prise nécessaire, mais difficile : « Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il est difficile à ceux qui ont des biens d’entrer dans le Royaume. » Pourquoi un tel obstacle ? Peut-être parce que notre discernement est masqué par un trésor concret, montagne pour atteindre le trésor promis.
Cela m’a fait penser à la règle de vie spirituelle des Diaconesses : le vœu de pauvreté fait partie des principaux préceptes. Cela permet de vivre pleinement la vie en Christ, sans l’obstacle du matériel, de s’offrir vraiment à Dieu.
Au -delà de nos possessions, nous pouvons être perdu, sans l’essentiel en vue, avec la sensation d’un manque.
Revenons-en cela à la première lecture : Les premiers destinataires de l’épître aux Hébreux étaient sur une mauvaise voie, en passe de revenir à des pratiques anciennes. Ils étaient en recherche de vérité. Jésus leur apporte la réponse, c’est en Dieu qu’ils trouveront le chemin de vérité et non pas par d’autres pratiques. Ils peuvent être rassurés par lui s’ils se cherchent. La parole est agissante, elle est juge des sentiments et des pensées du cœur de l’homme. Savoir discerner l’essence de la vie, c’est bien là un enjeu de Proverbes : « la réflexion » et « la raison ». C’est écouter la Parole et la ressentir comme une parole de vie : c’est elle qui nous conduira à la raison, à la vérité.
Même quand nous pensons respecter les commandements, confions à nous à Dieu, ne pensons pas que nous n’avons besoin de rien, que notre conduite est exemplaire, comme si nous fonctionnions en autosuffisance. Seul Dieu est bon.
Trouvez les yeux vers le Seigneur : accordons de la valeur à ce que nous offre le Seigneur : l’espérance, la vie éternelle, la Création.
La source de tout bien « l’arbre de vie » est en Dieu.
Ceux qui cherchent le Seigneur ne manqueront de rien.
Ils seront comblés par l’amour et la paix.

La vie éternelle, un « trésor ».

Si l’homme suivait le conseil de Jésus et donnait tout aux pauvres, il pourrait accéder au Royaume de Dieu.
Pourquoi ? Qu’aurait-il en plus par rapport à avant, en n’ayant plus rien.
La vie éternelle est une promesse qui nous comblera.
On change alors de trésor, on passe de la richesse matérielle chancelante, dont on peut se séparer, du départ à une richesse spirituelle pérenne, infinie.
La vie éternelle, un « trésor » : cela correspond à mon idée du Royaume : resplendissant, lumineux, précieux et recherchée.
L’homme voudrait bien l’ajouter à ses gains, à ses biens, mais c’est un chemin de foi qui nous mène vers Dieu. .
Un réconfort qui a un prix pour nous, pour nos proches.
Dans le passage de la Bible, on nous parle de « trésor » et de rendre « au centuple » le sacrifice qui serait effectué par l’homme riche.
Le Seigneur nous aide à atteindre une légèreté pour voir dans ce sacrifice a priori un don, plus qu’un abandon.
« Nos cœurs s’élèvent par la foi.
Quelque chose que l’on recherche, comme à l’aventure, une aventure risquée en apparence, mais sécurisée en réalité, avec Dieu qui nous porte sur son chemin, qui croit en nous. 
Comme l’homme riche, nous avons besoin d’un guide : il s’appuie bien sur Jésus pour répondre à son questionnement. Nous avons besoin d’un guide pour nous mettre sur la voie de la vie en Christ.

Le Seigneur, une ressource

Le Seigneur nous nourrit. Parfois, on a tout le confort, mais on ressent un manque. Christ nous aide à trouver en lui une ressource qui renaît en nous chaque jour.
Sortons en confiance de la convoitise : ce n’est pas un risque, selon Jésus, c’est au contraire une protection offerte.
Le Sauveur est notre « arbre de vie » ; on peut puiser en sa force de paix et d’amour.

Dans nos vies, voir loin, grâce à Dieu. Se projeter loin du matériel, l’économiser plutôt que de le collecter.
Trouver la vérité dans nos vies, en nous laissant porter par le Saint-Esprit.
Nous pouvons facilement nous détourner de Dieu, être dans l’erreur en accordant de la l’importance à des choses de second plan, ne nous laisse pas entrer en tentation.
Dieu nous invite à réfléchir à sa volonté, à ne pas nous centrer sur nous-mêmes, à nous laisser guider par son amour.
Ne pas se centrer sur nous-mêmes, Seigneur aide-nous à ne pas voir le Royaume de la paix comme gain que l’on amasse, mais comme un aboutissement naturel au chemin, « au sentier » parfois exigüe de notre Foi ».
Aide-nous dans notre vie quotidienne, à nous détacher des biens accumulés, sans nous sentir chancelant ; raffermis notre foi,
Aide-nous à nous ressourcer grâce à ta parole, à nous satisfaire de ce que tu nous offres, à voir plus loin.
Pour nous tous,

Frères et sœurs en Christ AMEN

CONFESSION DE FOI

Rassemblés par la Parole de Dieu, nous affirmons notre foi avec la confession de foi à la fin du recueil.

Cantique spontané n° 411-4 : « Si vous saviez quel sauveur »

PRIÈRE D’INTERCESSION

Nous nous unissons dans la prière :

Seigneur,
Notre berger, notre sauveur,
Nous te prions pour nos frères et sœurs qui n’ont pas
Pu se joindre à nous,
Nous te prions pour les personnes âgées qui se sentent seules,
Aide-nous à les accompagner au mieux au quotidien.
Nous te prions pour les jeunes qui cherchent leur chemin,
Rassure-les par ta grâce,
Nous te prions pour les gens qui ont du mal à entrevoir l’espérance dans ce contexte sanitaire difficile.
Soulage les personnes qui souffrent dans le monde
Et permets-nous d’être unis autour de la paix qui rayonne de toi.
Nous déposons devant toi nos soucis, nos griefs,
Pour que tu les apaises,
Nous déposons devant toi nos pensées, nos désirs,
Pour que tu les purifies. 

SILENCE

Comme Jésus l’a enseigné à ses disciples, nous te disons :

Notre père,
Qui est aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié,
Que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses comme nous les pardonnons aussi à ceux qui
Nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire,
Pour les siècles des siècles,
Amen

ENVOI

Que l’Évangile parle en vous
En paroles et en actes.
Ayez le souci de la justice, de la tolérance, de l’amour et de la paix.

Amen

BENEDICTION

Recevons la bénédiction de la part de Dieu :

Dieu vous bénit et vous garde.
Il vous accorde sa grâce.
Il vous aime.
Il se tourne vers vous et vous donne sa paix.

Amen

Cantique spontané n° 567-1 : « Aujourd’hui, je pars dans la vie ». Moment musical de l’orgue

Événements à venir
  1. Culte et KT

    décembre 5 @ 10 h 30 min - 12 h 00 min
  2. Conseil Presbytéral

    décembre 11 @ 9 h 30 min - 12 h 30 min
  3. Chorale

    décembre 11 @ 10 h 45 min - 12 h 00 min