Le culte a lieu au temple tous les dimanches à 10h30

Le temple :
9B av. de la Gare
78280 Montigny le Bretonneux

Pasteur : M. Guilhem RIFFAUT
01 30 69 09 02
pasteur@epusqy.org

Présidente du conseil presbytéral :
Mme Hanta RAJAONA
01 30 54 94 58
conseil.epusqy@gmail.com

Nous écrire

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Chers frères et sœurs,

Le printemps arrive ! Et la Bible abrite de beaux versets à ce sujet. Dans le Cantique des Cantiques : « La mauvaise saison est finie, la pluie ne tombe plus, elle s’en est allée. Sur la terre, les fleurs paraissent, c’est le temps des chansons. Dans les champs, voici la voix de la tourterelle. Les figues vertes mûrissent déjà, les vignes en fleur répandent leur parfum » (Cantique 2 : 11-13).

C’est au printemps que Dieu invite son peuple à fêter Pâque, c’est-à-dire, à faire mémoire de la sortie d’Égypte. Cet évènement est comme une renaissance pour le peuple d’Israël, jusqu’alors réduit en esclavage. Voici un verset qui dit bien ce lien entre le printemps et l’action divine : « Comme la terre fait sortir ses plantes, comme un jardin fait germer ses graines, de même, le Seigneur Dieu fait germer la victoire et la louange devant tous les peuples » (Ésaïe 61 : 10).

L’évangile selon Marc illustre bien cette idée d’un Dieu « qui fait germer la victoire ». Du baptême de Jésus à son arrivée à Jérusalem, les guérisons fleurissent sur son passage. Douze récits au cours desquels Jésus guérit « toutes sortes de malades » et « chasse beaucoup d’esprits mauvais » (Marc 1 : 34).

Jésus accompli bien d’autres miracles encore et ramène la fille de Jaïre à la vie. À Jérusalem, il maudit un figuier sans fruits. Ce n’était pourtant pas la saison des figues, nous dit la Bible, comme s’il eut fallu qu’en sa présence, l’arbre fructifie. Il dit plus loin : « Quand les branches du figuier deviennent tendres, quand ses feuilles poussent, vous le savez, la nouvelle saison est bientôt là ».

Le livre de Marc se termine au lendemain de la mort de Jésus. Et tandis que le jour se lève, au moment où Marie de Magdala, Marie mère de Jacques et Salomé se rendent avec des huiles parfumées au tombeau qu’elles croient fermé, Dieu fait germer la victoire comme la terre fait sortir ses plantes, comme un jardin fait germer ses graines. Telle l’arrivée du printemps, la venue de Jésus est un évènement dramatique : les malades guérissent, les morts reprennent vie. Devant le tombeau vide, les femmes prennent peur et s’enfuient.

On pense également au récit de la mort de Jésus selon Matthieu, foisonnant de vie : « Plus tard, quand Jésus se réveille de la mort, [beaucoup d’amis de Dieu] sortent des tombes. Ils entrent dans Jérusalem, la ville sainte, et ils se montrent à beaucoup de gens ».

« Il viendra à nous comme la pluie, comme la dernière pluie de la saison qui arrose la terre », prophétise Osée. C’est comme « la dernière pluie de la saison » que Jean nous montre Marie de Béthanie, Jésus et tous les Juifs avec eux pleurant la mort de Lazare. La dernière pluie avant que Jésus ne fasse sortir son ami du tombeau, comme germe la graine et comme éclot le bourgeon.

Laissons maintenant le groupe « Veillez & Priez – ACAT* » nous guider dans la prière  :

« Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse. C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, et que les montagnes chancellent au cœur des mers. » Psaumes 46.1-2

Aujourd’hui plus que jamais, nous voulons nous mobiliser dans la prière. C’est notre réponse à cette épidémie qui sévit dans de nombreux pays dans le monde. 

« Sache donc en ce jour, et retiens dans ton cœur que l’Éternel est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu’il n’y en a point d’autre. » Deutéronome 4.39 

Rien de ce qui se passe sur terre n’échappe à Dieu. Dieu règne sur sa création. Il est avec nous. Ne soyons pas surpris de ces choses.  Il n’y a de sécurité qu’en Dieu. 

Dans le jardin de Gethsémané, alors qu’il menait lui-même un combat, Jésus a pris le temps d’aller vers ses disciples endormis pour les rassurer. Dans cet unique verset, Jésus manifeste 3 attitudes que nous devons adopter lorsque nous allons mal ou lorsque le monde va mal. 

Jésus a manifesté de la compassion et une tendresse extraordinaire.

Son premier geste a été un geste d’amour, il est écrit : “il les toucha”. Quelle tendresse n’est-ce pas ? 

Dans ce temps de pandémie, si vous avez des personnes malades autour de vous, prenez de leurs nouvelles, c’est important. Témoignez-leur de l’affection. Même à distance, par mail ou sms et encouragez-les .Dites-leur combien vous les aimez.

Jésus a dit à ses disciples “levez-vous.”

Oui, levons-nous dans la prière.  

Pour nous qui croyons :

C’est le moment d’être sage,

C’est le moment de prier,

C’est le moment de proclamer la souveraineté de Dieu sur toute la création

Les yeux levés vers toi Seigneur nous te prions

Dieu Saint, Créateur de la vie,

Merci pour cette vie nouvelle et toutes tes grâces.

Par ce moment de pandémie, nous te prions d’essuyer les larmes des victimes,  de guérir les malades, d’épargner les personnes saines, les sans-abris et surtout de donner du courage à toutes celles et ceux qui sont au-devant du combat tels le corps médical, les policiers, les dirigeants, les agents de banque, les employés du BTP.

Mets nous à cœur de voir au-delà du confinement  une raison de nous poser de bonnes questions sur notre relation avec toi.

Nous te prions  pour les peuples qui se déchirent au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde; qu’ils entendent une parole qui les unifie.

Nous te prions pour ton Église qui a reçu la mission d’annoncer ton nom partout sur la terre; qu’elle n’hésite pas à s’approcher des lieux de souffrance pour appeler à la vie.

Nous te prions Seigneur pour nos frères et sœurs malades qui entrevoient la mort avec inquiétude; qu’ils entendent déjà Jésus ressuscité les appeler à la vie éternelle.

Nous te prions Seigneur pour notre communauté qui, elle aussi, a besoin d’être appelée hors de son tombeau; qu’elle renaisse à l’espérance d’une vie sans fin.

Au travers de l’Esprit saint, cultive en nous l’amour, le pardon et le partage.

Réponds à nos cris ô Seigneur notre Dieu.

Aide nous dans cette traversée du désert. Amen.

*Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture.

N’hésitez pas à faire parvenir vos intentions de prière (personnes, situations) à Christiane à l’adresse suivante : veillezetpriez@laposte.net

Bon dimanche de printemps et bon courage à tous, sur le chemin de Pâques !

Guilhem Riffaut, pasteur